Cercle Lyonnais de numismatique

Le Cercle lyonnais de Numismatique

http://www.cerclelyonnaisnumismatique.eu

Le Cercle lyonnais de Numismatique a été créé en 1945 autour de Jean Tricou qui accepta de partager avec de jeunes collectionneurs ses vastes connaissances. D’emblée, Jean Tricou reprit avec succès la forme des réunions de la Société française de Numismatique structurées autour de communications. La qualité de ces communications permit leur publication à la fin du Bulletin de la Société française de Numismatique jusqu’en 1980, date à laquelle des problèmes financiers entraînèrent la suppression de ces pages. 
 
Aujourd’hui, le Cercle lyonnais de Numismatique s’efforce de poursuivre son action dans l’esprit de ses fondateurs en réunissant tous les passionnés de Numismatique, collectionneurs comme chercheurs.

 Les séances mensuelles – 

le 2ème mardi de chaque mois, à 20 heures 30, 60, Rue de Sèze, 69006 LYON – donnent lieu à un exposé, présenté par l’un des membres, selon un calendrier publié en octobre. Elles se terminent par un échange d’informations sur les sujets les plus divers.
 

Le catalogue de la bibliothèque témoigne de sa richesse puisqu’elle rassemble les ouvrages de bases, la collection des Bulletins de la Société française de Numismatique ou de la Revue Numismatique (1918 – 2006), les études les plus récentes et plusieurs centaines de catalogues de vente.


Depuis quelques mois, le Cercle a entrepris de créer un fond d’images et de documentation sur les monnaies frappées à Lyon. Ce Corpus monétaire de Lyon commencera par le règne de Louis XV avant de s’élargir et d’essayer de couvrir deux millénaires de frappes lyonnaises.

Le Cercle lyonnais de Numismatique organise chaque année une Bourse au mois de mai. Depuis 1989, de nombreuses expositions ont permis au grand public d’apprécier les monnaies ou les médailles et même de procéder à des frappes, tant au marteau qu’au balancier. 

"Cette manifestation, la plus importante de la région selon les organisateurs, s’adresse d’abord aux collectionneurs de monnaies, billets ou médailles. Ils pourront rencontrer d’autres passionnés et aller de stands en stands glaner, parmi les dizaines de milliers d’objets exposés, telle ou telle pièce qui manque à leur collection. Une trentaine de négociants seront présents à Lyon pour participer à cette journée et proposer leurs dernières trouvailles. Les monnaies anciennes voisineront avec les euros des divers pays, ou avec les jetons médailles de la collection de la monnaie de Paris, de plus en plus recherchés. Les billets seront aussi cette année bien représentés.Ce sera aussi le moment de faire identifier, évaluer et éventuellement de vendre les vieilles monnaies ou médailles retrouvées au fond d’un tiroir." 

 ARTICLE LE PROGRES DU 10/05/2012